7.6.11



29.11.10

À l’occasion de la parution de Sexe inc. et pour en célébrer le lancement, vous êtes conviéEs à une discussion suivie d’une petite fête.

Le mardi 7 décembre 2010


Sexe inc. est un essai portant sur la question du travail du sexe. Les recherches que j'ai menées pour l'écrire ont révélé qu'il s'agit en quelque sorte, pour vrai, du plus vieux métier du monde, à condition qu'on comprenne que gagner sa vie n'était pas spécialement valorisé, et encore moins en ce qui concerne la prostitution. Les femmes qui la pratiquaient étaient intriquées dans des réseaux hiérarchiques (d'exploitation) et reléguées à la marge de leur société. Quel était le problème? Étudier le lien entre sexe et argent était une manière de le comprendre, et d'ouvrir sur la question de l'intimité-marchandise.

Ce qui nous ramène à la critique du travail et aussi à la manière dont les stéréotypes sexuels servent à faire mousser la valeur ajoutée.

Mais les travailleuses du sexe sont aussi en lutte. Une lutte inspirante parce qu'elle s'oppose au moralisme, au pater/maternalisme et qu'elle dénonce l'oppression spécifique qui structure la pratique des métiers du sexe, ce dont témoigne le jugement de décriminalisation rendu au début de mois d'octobre par la Cour supérieure de l'Ontario.

Bref, de la louve romaine à la Jeune-fille, cet essai interroge le travail du sexe dans une perspective anti-capitaliste et anti-patriarcale.

Lors de la discussion, j'aurai le temps de déployer ces arguments.

Sexe inc., essai

Par Marie-Pierre Boucher

Éditions Poètes de brousse, collection « Essai libre »

Montréal, 2010, 81p. 10 $


18h30 : apéro, petites bouchées

19h : discussion

20h30 : fête de lancement

Événement organisé par les Femmes ont faim et les Éditions Poètes de brousse

À la Casa Obscura, 4381, av. Papineau

4.10.10


Sortie de Les Urbanishads, un recueil de poésie de Serge Lamothe, au lézard amoureux.
J'y ai signé les dessins. Celui-ci, le suivant et le dernier: c'est une prime...





9.9.10

2.9.10

un dessin publié dans Entre chienne et louve, 2007, www.conoculus.collectifs.net
Qu'est-ce que le désir

J’ai une petite idée concernant le désir, ce qu’il provoque en moi, mais elle n’épuise pas le désir. Aussi, voulez-vous jouer avec moi et m’envoyer un dessin, une photo, une mini-vidéo ou 3 lignes sur ce que signifie le désir pour vous? Quelle est sa réalité (une tension vers…, un manque, un désir de reconnaissance, un moment de la formation du sujet humain), comment se manifeste-t-il (une boule d’énergie, une impossibilité de manger, de dormir), ce qu’il révèle (l’amour, le phantasme) ??? etc.

J’ai déjà :

« un chiot aveugle sous la table »

« vos désirs sont désordres »

« la béance pour défaillir devant l’autre »

Envoyez-vos réponses à marie-pierre@conoculus.collectifs.net

Une série sur le désir.

L'amour d'une femme de Claudine Galéa
[une vieille chronique, une suggestion de lecture de chez Violette et Co.]

Qui n'a pas lu Passion simple de Annie Ernoux, ce récit classique d'une chienne de désirs? L'amour d'une femme, de Galéa (Seuil 2007), conjugue le même propos pour un désir lesbien. Ça n'est pas excitant. Mais c'est foutrement réel. Ce n'est pas très original, mais l'écriture dynamique, haletante, convient à cette passion perdue. Lisez pour voir:
"
Tu acceptes d’être dévorée. Tu acceptes d’être minée. Tu acceptes d’être cette loque en larmes. Tu te réveilles mouillée du désir d’elle. Dans le lit vide tu ne dors pas. Tu te creuses sur les chaises des cafés, sur les sièges de métro, de train, d’avion. Tu t’assois sur le trottoir quand tu ne peux plus avancer. Quand ça coule de toi malgré toi, quand ça te lamine, quand ça te fait vomir, quand ça t’aveugle de larmes, quand ça te démantèle de cris." (p.60)

Et puis encore:

"C'était toujours magnifique. C'était toujours trop court. Toujours interrompu. Elle devait toujours partir s'en aller te laisser te quitter. C'était toujours le manque après, le désir renouvelé et impossible à contenter, le désert." (p.70)

24.8.10

Une image de l'Isle-verte

22.8.10